livranoo.com, la librairie du soleil  
     Recherche avancée   
ACCUEIL
PLAN DU SITE
NOUS CONTACTER
  SUR NOS ÉTAGÈRES
IDÉES CADEAUX
JEUNESSE RÉGIONALE
JEUNESSE FRANCOPHONE
ADOS, PRÉ-ADOS
ARCHITECTURE
BD, HUMOUR
BEAUX LIVRES
COFFRETS
ENCYCLOPÉDIE, DICOS
FAUNE, FLORE
GASTRONOMIE
HISTOIRE, PATRIMOINE
LANGUE CRÉOLE
LITTÉRATURE
LOISIRS ET SPORTS
MUSIQUE
POÉSIE, THÉÂTRE
RANDONNÉES
RELIGION, CROYANCES
SANTÉ, BIEN-ÊTRE
SOCIÉTÉ, ÉTUDES
TOURISME, VOYAGES
  LIVRES À PRIX DOUX
  Un moustique dans la maison de Stéphanie Guérineau, Marjorie Béal
Découvrir >

  Rhums, rhums fruits et rhums arrangés de Pierre-Barthélémy Alibert, Philippe Lauret
Découvrir >

  Jeter l'ancre de Maryvette Balcou
Découvrir >

 

 



Rechercher une référence | fiche détaillée < retour accueil


Les engagés du sucre 
cliquer pour agrandir

Réf. 157

Disponible

Prix public HT : 11.75 €
Prix -5% : 11.17 €

par Michèle Marimoutou-Oberlé  |  Océan Editions

Collection | 20 désanm

Catégorie | histoire, patrimoine | société, études

166 pages | 22 x 14 cm | 230 g

Dépôt légal | Avril 1999

Numéro ISBN | 2-907064-39-8

Résumé | "Au milieu du 19ème siècle, La Réunion est la principale colonie sucriére de la France. Mais, depuis l'abolition de l'esclavage en 1848, l'essor économique de l'île est remis en question par un tragique manque de main-d'oeuvre agricole. Les regards des colons se tournent alors vers l'immense réservoir indien qui leur est enfin ouvert par les conventions franco-britanniques de 1860-1861." Cette étude historique de Michèle Marimoutou suit méthodiquement ces migrants depuis leur départ de l'Inde jusqu'à leur fragile intégration à la Réunion ou leur retour vers le pays natal. Elle s'appuie sur une documentation très riche, des témoignages, et décrit minutieusement avec de nombreuses illustrations à l'appui, ces univers, avec leurs humiliations, leurs révoltes, leurs brèves embellies des jours de fêtes et leurs nombreuses aberrations. Notre avis |  L'auteur nous entraîne à la suite des engagés indiens dans leur parcours insulaire au rythme de la culture de la canne à sucre. Avec cet ouvrage très intéressant, elle contribue à la connaissance du peuplement indien, ces "malabars" de La Réunion et au passionnant débat sur l'identité réunionnaise. On découvre de l'intérieur, tout un système socio-économique oppressant et cruel écrit avec une constante sérénité, dans une langue simple et vivante.



Tous droits réservés - Reproduction interdite sans autorisation expresse de LVOL Sarl

LA CANNE À SUCRE
Introduite dès le 17ème siècle, la dame verte provient de Madagascar et de Java. Elle servit d'abord à faire de l'alcool et du fourrage pour les bêtes.

Livres à découvrir
Ce n'est qu'à la fin du 18ème siècle que les champs de cannes fleurissent en grand nombre. On sait alors comment tirer profit de la plante pour en extraire le sucre qui sera décliné en différents produits. Elle devient source de développement économique et de richesse pour l'île Bourbon.

Cette plante vivace repousse naturellement sans qu'il soit nécessaire de la replanter. Son cycle est de 12 mois. Mais pour garder un rendement stable, une réitération de la souche doit avoir lieu tous les 7 à 10 ans.

Des champs de cannes au kilo de sucre : une transformation particulièrement lourde en 4 étapes :

Phase n°1 : pesage et alimentation de l'usine avec les "cachalots", nom des camions qui ont remplacé les charrettes traditionnelles.

Phase n°2 : extraction du jus et production d'énergie après le broyage des cannes.

Phase n°3 : transformation du jus en sirop.

Phase n°4 : après cuisson du sirop, extraction du sucre par centrifusage.

Dans la canne, rien ne se perd. On fabrique un rhum dit "agricole" par fermentation du jus de canne et un autre appelé "industriel" par fermentation de la mélasse (résidu de la masse cuite). Celle-ci entre également dans la composition de produits diététiques ou d'aliments pour bétail.
La bagasse, paille sèche de la canne est revendue à EDF pour la production d'énergie. Les écumes servent d'engrais naturels.

Actuellement, deux usines traitent la canne à sucre pour une production annuelle de 200 000 t de sucre et 150 000 hl de rhum. L'ensemble est écoulé à 90 % sur le marché national.



Disponible aussi dans la catégorie “histoire, patrimoine”
ref. 877 Auguste Lacaussade, une voix du monde noir (Tome 3), Prosper Ève - Océan éditions
Prix public HT : 13.52 HT €

«S'il est vrai qu'une œuvre ne reflète la réalité qu'à travers le prisme déformant de la subjectivité d'un auteur et qu'il ne s'agit jamais d'un reflet neutre, il n'est pas vain de se demander si la poésie lacaussadienne ne constitue pas sur bien des points une exception.»(suite...)
ref. 879 La Réunion, terre d'industrie, Daniel Vaxelaire - Association pour le Développement Industriel de La Réunion
Prix public HT : 21.31 HT €

“La Réunion, terre d’industrie”, réalisé en collaboration avec Daniel Vaxelaire, s’appuie sur une riche iconographie rassemblée par l’auteur et les éléments collectés auprès d’une centaine d’entreprises et de personnes permettant de retracer à la fois la “grande histoire” industrielle de la Réunion et la “petite histoire” des entreprises. (suite...)


MON COMPTE
MON PANIER
INFO ÉDITEUR
AIDEZ-MOI
  BEST-SELLERS
  Contes de l'Ile de la Réunion de Isabelle Hoarau, Gérard Joly
Découvrir >

  Contes et légendes de la Réunion, Lo Bann Zistoir Péi Zistoir lontan de Isabelle Hoarau, Gérard Joly
Découvrir >

  Les grandes dates de l'histoire de La Réunion (en français) de Gilles Gauvin, Fabrice Urbatro
Découvrir >

  Histoire de la Réunion par la Bande Dessinée de Collectif
Découvrir >

Accueil | Conditions générales de vente | Recherche avancée | Frais de port et délais de livraison | Aide en ligne | Plan du site | Qui sommes-nous ? | Nous contacter
© 2000-2013 livranoo.com, marque déposée à l'INPI  Flux RSS    Pour toute d'information : 
livraison par